Salon du Livre 2017

Salon du Livre 2017
Le Salon du Livre 2017 vient de fermer ses portes.

Rendez-vous sur le stand du Cercle pour l'édition 2018 !

AGENDA

21 juin 2017
Rencontre à la librairie du Boulevard
Lance Weller
Les marches de l'Amérique
Le mercredi 21 juin à 18h

Une fresque sur l'Amérique, le destin et la barbarie.

Aux confins de l'Amérique, au milieu du XIXe siècle, un chariot poursuit sa route avec un étrange chargement. Aux rênes, Pigsmeat et Tom, deux amis de longue date qui tentent d'oublier leur sinistre réputation. Ils escortent Flora, beauté prodigieuse au regard fier que les années d'esclavage n'ont pas réussi à briser. Tous trois ont pris la route du Mexique pour accomplir une vengeance.

Lance Weller est né en 1965 dans l'Etat de Washington. Il est l'auteur de plusieurs nouvelles qui lui ont valu diverses récompenses littéraires.
La rencontre est en anglais, avec traduction.
 

22 juin 2017
Dédicace à la Librairie Cumulus
Rendez-vous autour de la BD

Jeudi 22 juin de 18-21h
AMELIE STROBINO
Dédicace / Performance
TSARVAI / HELICE HELAS

Librairie Cumulus, rue des Etuves 5, 1201 Genève.
 

24 juin 2017
Lecture à la librairie Le Parnasse
La librairie le Parnasse a le plaisir de vous convier le
Samedi 24 juin à 12h

Relever les déluges de David Bosc
Enfants de rois, de paysans ou de bourgeois, les personnages de ces récits ouvrent sur le monde des yeux de premier homme. Liberté, égalité, fraternité: les vieilles lunes sont décrochées avec tout le décor.

Librairie Le Parnasse, Rue de la Terrassière 6, 1207 Genève.

LIVRE EN VRAC

Samir vit en France avec sa famille mais rêve d'Amérique depuis qu'il est tout petit. Et ce malgré son père qui, lui, déteste les Américains et a peur d'avoir donné à son fils « le goût de l'exil ». Devenu adulte, Samir part à Los Angeles enseigner la sociologie à l'Université de Californie. Son rêve devient réalité. Mais tout n'est pas rose chez l'oncle Sam à la veille de l'élection de Barack Obama, surtout pour un musulman... Avec son humour habituel, fin et ravageur, Azouz Begag nous entraîne dans les pas de ce professeur qui veut encore voir l'Amérique avec ses yeux d'enfant mais est confronté à une réalité bien moins plaisante. Après bien des déboires, Samir tirera un trait sur ses velléités américaines mais se trouvera enfin lui-même. Avec ce livre, qui fait écho au Gone du Chaâba, Azouz Begag montre les paradoxes de la société américaine, et nous renvoie à nos propres contradictions.

Réalisation :Giganto / The Devtowah